A la découverte du coaching cognitif et comportemental (CCC)

Classé dans : CCC, coaching, FAQ | 1
coaching cognitif et comportemental Benoit Cellier singulier pluriel
le coaching cognitif et comportemental

Le coaching cognitif et comportemental s’inscrit dans la suite des thérapies cognitives et comportementales initiées aux Etats-Unis par les thérapeutes A. Ellis et A. Beck. Cette méthodologie de coaching est  très opérationnelle. Elle est centré sur le présent, dans « l’ici et maintenant« . Le but de cet accompagnement est :

  • Aider le coaché à élaborer et mettre en oeuvre un plan d’action opérationnel afin d’obtenir des résultats liés à ses objectifs. (aspect comportemental).
  • Aider le coaché à identifier et modifier les raisonnements et pensées qui le bloquent dans l’accomplissement de ce plan d’action (aspect cognitif).

Les fondamentaux

Le coaching cognitif et comportemental repose sur plusieurs fondamentaux :

  La pensée est première  

C’est le postulat de départ : la pensée est première et les émotions et comportements sont secondaires. Autrement dit émotions et comportements sont les conséquences de notre pensée. Ainsi, agir sur notre pensée et modifier celle-ci permet de changer de réaction au niveau émotionnel et comportemental.

  La représentation du réel  

Nos réactions face à des situations problématiques reposent sur une erreur : nous prenons ce qui nous arrive comme une réalité pleine et entière. Dans les faits, cette « réalité » est un assemblage de faits objectifs mais aussi de nos propres représentations et interprétations. Lors d’une situation difficile, il est donc utile de se questionner sur ce qui est réel et ce qui est une construction personnelle.

  La réattribution causale  

Il existe 2 modes possibles :

  • L’attribution causale externe : tout ce qui m’arrive est indépendant de ma volonté, je n’ai pas prise de dessus, je ne peux rien faire pour changer la situation
  • L’attribution causale interne : l’origine de la situation vient de moi, de mes décisions, actions et façons de penser.

Lors de situations problématiques, nous avons tendance à reporter la faute sur l’extérieur. Le coaching permet de recentrer une attribution causale trop externe vers l’interne pour reprendre prise sur les événements et ne plus les subir.

  Le coaching est une collaboration  

C’est un travail d’équipe qui vise à responsabiliser le coaché pour qu’il devienne acteur de son propre changement. Ainsi, c’est au coaché qu’appartient le choix des sujets à travailler lors des séances. Il choisit d’utiliser ou non les outils et méthodes que lui présente le coach. Il n’y a pas d’effet « magique », le coach partage en permanence avec le coaché les stratégies qu’il emploie et demande régulièrement du feedback.

  Un ancrage dans l’action  

En coaching, nous ne répondons pas à la question du pourquoi des choses en recherchant (ou fabriquant) des causes dans le passé. Le coaching se centre sur le présent et sur l’action. Quelque soit la situation dans laquelle je suis aujourd’hui, peu importe pourquoi j’en suis là, l’important c’est de savoir quelles actions je mets en place pour apporter un changement.

Une démarche structurée

L’atout principal du coaching cognitif et comportemental est sa structure. En effet, l’accompagnement comprend plusieurs étapes :

  1. Une rencontre préalable
  2. Un entretien tripartite
  3. L’analyse de la demande
  4. L’établissement d’une feuille de route
  5. Le processus d’accompagnement
  6. Le bilan

Chaque séance est aussi structurée en plusieurs phases.

Vous retrouverez le détail de la démarche en cliquant sur mon offre de coaching individuel en entreprise.

 

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la !
Suivre Benoit CELLIER:

Coach

Je suis coach professionnel et formateur. J'interviens en entreprise auprès des managers sur les notions de prise de poste, d'organisation et de gestion du temps. Je suis aussi spécialisé en communication parentale et j'anime régulièrement des ateliers sur Lyon.

Laissez un commentaire