Métaphore et recadrage : voir les choses sous un autre angle

Classé dans : contes et métaphores | 0
vieillard du fort Benoit Cellier singulierpluriel métaphore
le vieux fort

Pour commencer, une petite histoire de point de vue…

Un vieillard vivait avec son fils dans un fort abandonné au sommet d’une colline. Un jour, il perdit un cheval. Les voisins vinrent lui exprimer leur sympathie pour ce malheur. Le vieillard demanda :

– Comment savez-vous que c’est un malheur ?

Quelques jours plus tard, le cheval revint, suivi de plusieurs chevaux sauvages. Les voisins revinrent le féliciter de cette chance. Le vieillard répliqua :

– Comment savez-vous que c’est une chance ?

Entouré de tant de chevaux, le fils se mit à les monter. Un jour, il se cassa la jambe. De nouveau, les voisins s’approchèrent pour leur exprimer leur sympathie. Le vieillard répondit :

– Comment savez-vous que c’est une malchance ?

L’année suivante, il y eut une guerre et parce que le fils du vieillard était boiteux, il échappa à aller au front…

Histoire tirée du livre « graines de bonheur » de Françoise Dorn.

La sagesse de la situation

Dans toute situation, nous pouvons nous dire « chanceux » ou « malchanceux » en fonction des filtres que nous utilisons pour analyser la réalité. Souvent, nous aimons nous lamenter sur notre sort. Nous attirons ainsi les messages compatissants. Cependant, tant que nous restons dans cette dynamique de plainte, il nous est impossible d’avancer et nous rebouclons toujours sur les mêmes histoires…

Dans ce conte, les voisins du vieillard interprètent les événements. Lui, ne présume de rien, il vit au présent et ne juge pas les événements.

Cela montre que différents points de vue existent pour une même situation. Il s’agit donc d’opter pour celui procurant le plus de bénéfice ou de sérénité. Il est alors utile d’effectuer un recadrage.

Qu’est-ce que le recadrage ?

On parle souvent de « changer de lunettes ».
Il s’agit de reconsidérer une situation ou un événement qui nous perturbe sous une autre facette. D’adopter un autre angle de vision.

Un de mes clients, expliquait par exemple avoir passé « une sale journée » parce qu’un collègue n’avait pas répondu à son « bonjour » matinal. Il a ruminé toute la journée, pensant que son collègue lui en voulait et l’évitait soigneusement. Nous sommes donc ensemble revenus sur l’événement. C’est une simple question qui a déclenché le recadrage :

« Votre collègue vous a-t-il entendu lui dire bonjour? »

Tout le scénario échafaudé s’est alors écroulé. Son collègue ne l’avait peut-être pas entendu. Celui qui s’était comporté étrangement toute la journée, ce n’était pas le collègue mais bien mon client. Une fois libéré de ce poids, il a pu passer sur d’autres sujets…

Le recadrage est un changement de point de vue, une prise de hauteur sur une situation mal vécue. Souvent difficile à réaliser par soi-même, il est particulièrement efficace pour se dégager d’émotions négatives. Comme dans la métaphore du vieillard du fort, nous pouvons trouvez une signification différente et un apprentissage dans chaque situation.

Pour aller plus loin…

Plus on s’entraîne, plus il devient facile de recadrer et reconsidérer une situation :

Repensez à une situation que vous avez mal vécue.
Essayez maintenant de vous mettre à la place de votre interlocuteur. Qu’en pensez-vous ?
Changez encore de position et imaginez maintenant que vous êtes un observateur de la scène. Votre ressenti de la situation a-t-il évolué ?

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la !
Suivre Benoit CELLIER:

Coach

Je suis coach professionnel et formateur. J'interviens en entreprise auprès des managers sur les notions de prise de poste, d'organisation et de gestion du temps. Je suis aussi spécialisé en communication parentale et j'anime régulièrement des ateliers sur Lyon.

Laissez un commentaire